Pour la 2ème année, les auditeurs de la 68ème session du Centre des hautes études militaires (CHEM) ont eu l’opportunité d’expérimenter un Wargame sur le conflit syrien (Fitna).

Au cours de ce séminaire du 2 octobre, la trentaines de colonels que forme la promotion a été invitée à se mettre dans la position des principaux acteurs régionaux au cours d’une crise internationale majeure. Tout au long de l’événement ils ont été conseillés par Pierre Razoux, concepteur de Fitna et directeur de recherche à l’IRSEM. Pour cette 2ème édition (la première a eu lieu en 2017), Nicolas Mazzucchi et Enguerrand Ducourtil étaient présents pour l’assister à cette occasion. La 1ère édition

Le scénario a commencé par une intervention israélienne au Liban entraînant les réactions des autres protagonistes. Les différents camps (Russie, Turquie, Israël, Iran et Syrie) ont dû osciller en permanence entre affrontement et coopération pour atteindre des objectifs correspondants à leurs intérêts nationaux. La négociation a justement joué un rôle essentiel dans le succès, ou l’échec, des uns et des autres.

A la fin du séminaire les différents groupes ont été réunis et ont fait le bilan en commun de l’exercice.

Retrouvez Fitna à notre Forum du 3 décembre à l’Ecole Militaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s