Le 15 janvier 2015 à l’hôtel de région de Lyon s’est tenue la 1re édition de la Fabrique Défense lyonnaise avec L’Institut d’études de stratégie et de défense (IESD). Serious Games Network -France était partenaire à Lyon, Lille et Paris!

Cette séance d’ISIS CRISIS proposait à 12 personnes de se glisser dans la peau de protagonistes du conflit au Moyen-Orient en 2017. L’objectif consistait à initier les participants aux mécanismes du serious game et leur démontrer l’intérêt d’une approche ludique d’une crise. Parmi les participants, quasiment tous étudiants, certains possédaient une très bonne connaissance de la région, d’autres n’avaient que les bases. La pratique du wargame était une première pour tous.

Les règles d’ISIS Crisis sont suffisamment simples pour être expliquées en quelques minutes (approche Matrix Game). Le premier tour fait office, comme très souvent, d’échauffement. Le jeu se fluidifie ensuite au fil des tours. Il est intéressant de voir comment les joueurs s’adaptent à cet aspect jeu de rôle assez déroutant au début. Au premier tour, les uns et les autres optent majoritairement pour une approche directe. Ainsi, l’Etat islamique propose d’emblée une attaque contre un barrage irakien. Les dés décident de l’issue : c’est un échec et la colonne de djihadistes est détruite.

LFD 2020 lyon 2

Dès le 2ème tour, les approches sont plus indirectes. MSF (Médecins sans frontières) use efficacement de son aura médiatique pour venir en aide aux réfugiés. Les Etats-Unis s’accordent avec les Kurdes pour leur fournir de l’armement (effet : bonus +1 aux dés pour les Kurdes pour leurs opérations militaires). D’autres propositions ne sont pas validées : ainsi, les arguments du joueur iranien pour la mise en place de chasseurs en Irak sont refusés. Le siège de Mossoul est déclenché tandis que les Russes se montrent très offensifs en Syrie. La Turquie montre ses muscles à la frontière (mouvements de troupes, show of force à la frontière). Les Etats-Unis tentent également un show of force à la frontière iranienne (effet en cas de succès : malus aux pour les actions iraniennes) mais celui-ci n’impressionne guère Téhéran.

La flexibilité des règles permet l’introduction de malus / bonus en fonction du succès des actions proposées par les joueurs. Ainsi, lors du siège de Mossoul, si les Kurdes bénéficient d’un bonus grâce aux armes américaines, le succès d’attaques suicides de l’EI contre les concentrations de troupes aux abords de la ville (proposition initiale du joueur : bombardement d’artillerie, redirigé par le maître de jeu en suicide bombers, jugés plus crédibles) leur octroie un malus. De même, un joueur propose durant son tour une action de recrutement. Un dé est lancé. S’il obtient un 6, l’action réussit immédiatement. Sinon, il relancera son dé au prochain tour et verra ses probabilités de succès augmenter en obtenant soit un 5, soit un 6 (puis un 4 au tour suivant, et ainsi de suite).

LFD 2020 lyon 1

Au 3e et dernier tour, les joueurs utilisent une large palette d’actions et d’arguments et privilégient une approche plus indirecte. L’Irak semble être sur la bonne voie après la prise de Mossoul et la signature d’un accord de gouvernement entre Kurdes, Chiites et Sunnites. Le Premier Ministre parade triomphalement dans Mossoul libéré. Le joueur EI profite de sa capacité spéciale de réaction pour déclencher un attentat. Jet de dés : l’attaque réussit, le Premier Ministre périt tandis que sa mort met à bas l’accord évoqué plus haut. Hélas, la session s’arrête là et les conséquences politiques de la mort du Premier Ministre irakien ne sont pas explorées.

La séance s’achève sur d’excellents retours de la part des participants. Si pour les connaisseurs de la situation au Moyen-Orient, la session a apporté peu de choses en termes compréhension de la situation et d’interaction entre les acteurs, d’autres ont pris conscience des connexions entre les acteurs et des alliances qui les lient. Tous s’accordent sur l’intérêt du jeu pour s’exercer à la prise de décision opérationnelle, mettre en adéquation ses moyens avec ses objectifs, développer ses capacités à travailler en coopération. Enfin, tous sont unanimes pour dire qu’ils ont passé un excellent moment de « réflexion ludique ».

Il s’agissait de la première activité du Serious Game Network France à Lyon, qui a certainement suscité des émules !

Merci à Maxime – adhérent lyonnais de l’association – pour la préparation, l’animation et le RETEX !

Un commentaire sur « Isis Crisis à Lyon »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s